AVERTISSEMENT

Les articles des différents auteurs publiés sur ce site, sauf avertissement spécial, ont été approuvés par l'éditeur de LA VIE ÉTERNELLE. Cela n’entraîne nullement l’approbation de toutes les publications écrites, audiovisuelles et en ligne de ces différents auteurs, lesquels ont pu momentanément ou définitivement verser dans des hérésies, de fausses doctrines ou dans l’égarement.

Par ailleurs, le comité rédactionnel de votre site n’entend nullement approuver les sites vers lesquels renvoient les liens présents dans ces articles.

( cf notre Politique de confidentialité)


vendredi 1 février 2013

PRENEZ GARDE QUE PERSONNE NE VOUS SEDUISE ( troisième partie )


Les versions bibliques et le mouvement œcuménique, une Toile dévastatrice

 Claude Lamontagne2000                                                     Retourner à la  deuxième  partie



Chapitre 3 : 
Société biblique canadienne & Alliance biblique française



         La Société biblique canadienne (SBC) et l'Alliance biblique française (ABF) sont toutes deux membres affiliées avec l'Alliance biblique universelle. Nous pouvons donc déclarer en partant que ces deux organismes sont œcuméniques et propagent la même vision apostate que l'ABU, qui est d'unir toutes les dénominations ensemble et n'ont aucun égard envers la doctrine pure et inaltérée.

Société biblique canadienne

         La Société biblique canadienne tout comme toute autre société membre de l'Alliance biblique universelle, produit et distribue diverses versions bibliques, incluant les versions catholiques romaines. La SBC est un organisme interconfessionnel (protestants, catholiques, orthodoxes) et interdénominationel. Elle rejette délibérément la doctrine biblique de la séparation d'avec ceux qui propagent un autre évangile (Rm 16:17; 2 Cor 6:14-17). Comme nous avons vu plus tôt, le directeur national de la SBC est le révérend Gregory Bailey de l'Église anglicane. L'Église anglicane propage plusieurs faux enseignements tels que : la consubstantiation; le baptême d'enfants; l'ordination des femmes; emploie une hiérarchie d'archevêques, de prêtres et de révérends qui dirigent un rituel d'adoration. L'Église anglicane est devenue très moderniste et libérale. Elle est très active dans le mouvement œcuménique et désir retourner à sa mère, qui est Rome.
Une réunion historique a eu lieu à Toronto, entres les églises Anglicanes et Catholiques qui prit fin le 19 mai 2000, avec 26 évêques catholiques et anglicans de 13 pays, consentant à créer un comité afin d'étudier comment unir les deux églises après une séparation de 466 ans (5/27 H. Times). L'archevêque de Canterbury, George Carey et le cardinal Edward Cassidy déclaraient que le nouveau comité regardera aux problèmes tels que l'ordination de femmes, les questions d'éthique et comment fusionner les deux hiérarchies. L'année passée, la Commission Internationale Anglicane-Catholique déclarait que les Chrétiens devraient accepter l'autorité du pape catholique comme un "don à être reçu par toutes les églises." (1)
Du côté américain, l'Église anglicane est aussi œcuménique.
Le 30 avril 1997 (David W. Cloud, Fundamental Baptist Information Service, 1701 Harns Rd., Oak Harbor, WA 98277) - Le jeudi 24 avril, le Dalai Lama parlait à une foule de plus de 3 000 personnes qui assistait à une célébration inter-religieuse de liberté religieuse tenue en son honneur à la Cathédrale Nationale Épiscopale (l'Église épiscopale fait partie de l'Église anglicane) à Washington D.C.
Le service débuta avec un appel à la prière par un dirigeant Musulman. Il y avait de la lecture faite à partir des écritures Hindoues, ainsi que de l'Ancien et du Nouveau Testaments. Les bouddhistes dirigeaient des prières. Le Dalai Lama était introduit par le doyen de la cathédrale Épiscopale, le Très Révérend. Nathan D. Baxter, comme une "source d'inspiration pour plusieurs autour du monde...'' qu'il est universellement bien-aimé pour ses mots "ma religion est aimable" (AP, 26 avril 1997).
La citation suivante du message de Dalai Lama était émise par l'Associated Press, qui rapportait le service :

"Toutes traditions religieuses majeures portent fondamentalement le même message, qui est amour, compassion et pardon ... la chose importante est qu'ils devraient faire partie de nos vies quotidiennes."

L'apostasie et des déclarations anti-scripturaires de la part des membres de l'Église anglicane se font de plus en plus entendre de nos jours. Gregory Bailey n'échappe pas à cette tendance. Le magazine Christian Week du 1er septembre 1999 rapporte ces propos concernant Greg Bailey et le Notre Père.

'Pendant que certains chrétiens argumentent que le Notre Père ne devrait pas être récité par des personnes qui ne le croient pas, Bailey dit que la prière est assez générique pour être acceptable aux personnes de d'autres fois, spécialement pour le Judaïsme.'

Il est incroyable de constater qu'une personne qui dirige une société biblique et fait la promotion de la Bible ignore totalement le message qu'elle contient. Bailey dit que la prière peut être récitée par n'importe quelle personne d'une autre foi, tandis que la Bible dit, si quelqu'un détourne l'oreille pour ne point écouter la loi, sa prière même est une abomination (Pr 28:9), Dieu est esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité (Jn 4:24).

      Bailey se permet de faire une telle déclaration parce qu'il est œcuménique et n'est nullement intéressé à la vérité biblique. Avez-vous remarqué qu'il a dit de d'autres fois et non pas de d'autres dénominations. C'est quoi les autres fois ? Hindouisme, Bouddhisme, Islamisme, etc.
    N'oublions pas non plus que l'Église anglicane travaille étroitement avec des organismes apostats tels que le Conseil canadien des églises et le Conseil œcuménique des églises. L'approche œcuménique de l'Église anglicane ne se limite pas à quelques groupes, mais se répand dans plusieurs couches de la société incluant l'organisme mondial interreligieux supporté par les Nations Unies, appelé l'Initiative des Religions Unies. 

Initiative des Religions Unies

         Quand nous parlons de l'Initiative des Religions Unies, nous parlons du Nouvel Ordre Mondial. Nous parlons de Apocalypse 13.
     Puis je vis une autre bête monter de la terre, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et elle parlait comme un dragon. Elle exerçait toute la puissance de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la plaie mortelle avait été guérie. Et elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. Et elle séduisait les habitants de la terre, par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de dresser une image à la bête, qui après avoir reçu le coup mortel de l'épée, était encore en vie. Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et elle fit mettre à mort tous ceux qui n'adoraient pas l'image de la bête. Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque à la main droite, ou au front. Et personne ne pouvait acheter ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom. (Apoc. 13:11-17)
         L'Initiative des Religions Unies est un organisme parallèle aux Nations Unies. En 1993, l'évêque William Swing s'engagea à mettre en place un organisme semblable à celui des Nations Unies dans le but de réunir toutes croyances sur la terre au nom de la tolérance et de la paix mondiale. Je n'irai pas en détail au sujet de cet organisme, car il s'agit d'un sujet très complexe, mais je vais vous donner les grandes lignes qui vous permettront de voir le mouvement du Nouvel Ordre Mondial et ses progrès des dernières années à instaurer un tel système mondial.
  • Février 1993, le révérend William Swing de l'Église épiscopale (qui fait partie de la communion mondiale de l'Église anglicane) est approché afin d'être l'hôte d'un service interreligieux à la Cathédrale Grâce, afin de célébrer le 50e anniversaire des Nations Unies.
  • Juin 1993, William Swing convie à une réunion à New York différents meneurs de groupes interreligieux internationaux.
  • Juin 1995, William Swing endosse la Conférence Interreligieuse pour Jeunes, et proclame publiquement la naissance de l'Initiative des Religions Unies, lors d'un service religieux du 50e anniversaire des Nations Unies.
  • Septembre 1995, William Swing présente l'initiative aux Nations Unies à New York.
  • Octobre 1995, William Swing présente le concept des religions unies en Chine, à Hong Kong et à Taiwan.
  • Février 1996, William Swing se dirige vers l'Inde, le Pakistan, l'Égypte, Israël, la Jordanie, la Turquie, l'Angleterre, la Suisse et le Vatican afin de rencontrer les meneurs religieux.
  • Juin 1996, à San Francisco, 55 représentants de différentes religions mondiales se réunissent afin de discuter de l'organisation des Religions Unies.
  • De juin 1996 à mai 1997, des discussions régionales dans le monde entier ainsi qu'à travers l'Internet ont lieu, afin de bâtir un support pour l'initiative.
  • Juin 1997, à l'Université Stanford, près de San Francisco, un groupe de délégations de différentes croyances ainsi que différents mouvements de groupes qui adhèrent au spiritisme se rencontrent afin de commencer la charte qui constituera l'Initiative des Religions Unies.
  • Juin 1998, une conférence a lieu afin d'établir le préambule de la charte.
  • Juin 2000, la charte de l'Initiative des Religions Unies est officiellement signée à Pittsburgh aux États-Unis. Parmi les religions présentent nous retrouvons, différentes dénominations chrétiennes évangéliques et protestantes, l'Église catholique romaine, l'Église anglicane, Bouddhisme, Hindouisme, Universalisme, Islamisme, Judaïsme, Zoroastrisme, Sikh, Shintoïsme, Bahaï, Wica (sorcier), de nombreux groupes aborigènes qui adorent la nature et ainsi de suite.
         Maintenant les Nations Unies ont un organisme avec qui elles peuvent travailler afin de rapprocher les différents groupes religieux et les amener à un consensus universel pour proclamer la tolérance et la paix mondiale.
         Vous pouvez faire partie de cet organisme tout simplement en signant leur déclaration qui est mise à la disposition de tous. Vous n'avez qu'à être en accord avec la déclaration suivante retrouvée sur leur site Internet.

Nous, en tant que personnes de diverses religions et diverses expressions spirituelles et traditions autochtones de par le monde, nous établissons par le présent document l'Initiative des Religions Unies (URI) dans le but de promouvoir une coopération interreligieuse quotidienne et durable, de mettre fin à toute violence d'inspiration religieuse, et de créer des cultures de compassion, de paix, de justice et de guérison pour la Terre et pour les êtres vivants.


         Il n'y a aucun doute que les Nations Unies sont le moteur propulsif qui veut à tout prix créer le Nouvel Ordre Mondial. Vous n'avez qu'à faire des recherches sur ces organismes et personnages pour vous rendre compte que les choses avancent très rapidement pour la mondialisation de la planète : The Millennium Assembly (Charter for Global Democracy), International Court of Justice, Earth Charter, Earth Summit, World Trade Organization, UNESCO, International Monetary Funds, Tobin Tax (World Tax), Biodiversity Treaty, Kyoto Global Warming Treaty, United Religions Initiative, Maurice Strong, Mikhaïl Gorbatchev *(The Gorbatchev Foundation), Rockefellers, Rothchield, Robert Muller, Lucis Trust (appelé originalement Lucifer Publishing Company), le Vatican.

* J'ai placé un astérisque à côté de The Gorbatchev Foundation, parce que je veux mentionner que parmi les supporteurs financiers de cet organisme environnementaliste et Nouvel Âge, nous trouvons les noms de Margaret Thatcher et Brian Mulroney, mais principalement je veux vous faire part d'un donateur très important qui rejoint le message de ce livre. Ce personnage est Rupert Murdoch, que nous allons voir au prochain chapitre. Attachez vos ceintures ça va donner un grand coup.

         Le but de l'exposé ici, n'est pas de mettre à jour toutes les facettes des Nations Unies et des Religions Unies, mais plutôt de vous donner un aperçu des grandes lignes afin de vous démontrer que les groupes qui se cachent derrière la majorité des maisons de productions et distributions de la Bible sont des groupes qui ont un lien avec le Nouvel Ordre Mondial (L'Église catholique romaine, l'Église anglicane, Rupert Murdoch). Cela nous ne pouvons pas le nier.
         Quand la parole de Dieu dit de ne pas participer aux péchés d'autrui (1 Tim. 5:22) ou de s'abstenir de toute apparence de mal (1 Thes. 5:22), pensez-vous pour un instant que nous devrions supporter des organismes tels que la Société biblique canadienne qui supporte l'Église catholique romaine et l'Église anglicane et Rupert Murdoch, qui eux à leurs tours supportent l'établissement d'un Nouvel Ordre Mondial ?

Notre Bible en français, comment nous est-elle parvenue ?

         La Société biblique canadienne distribue un petit livret intitulé Notre Bible en français, comment nous est-elle parvenue ? Dans ce livret l'auteur nous donne un court résumé de l'histoire de la Bible en français et comment elle nous est parvenue. Le but de l'auteur, j'en suis convaincu, n'était pas de nous raconter l'histoire jusqu'aux moindres détails, mais de nous donner un aperçu des grandes lignes. Malheureusement en faisant ainsi, ce petit livret devient un outil très dangereux.
Dans ce livret nous lisons :

"Des circonstances nouvelles, après la guerre de 1939-45, suscitèrent de multiples éditions de la Bible, en particulier chez les catholiques. Ceux-ci voulurent combler une carence dont ils avaient souffert pendant longtemps. Depuis 1970, cinq éditions nouvelles parurent: Votre Bible (1972), traduite en collaboration par cinq spécialistes; La Bible de E. Osty (pour la traduction) et J. Trinquet (pour les notes abondantes), en 1973; La Bible--Traduction officielle de la liturgie (1977); La Bible (1981), présentée par Pierre de Beaumont. La traduction qui s'imposa pendant plusieurs années chez les catholiques romains et qui fut même reprise en d'autres langues fut la Bible de Jérusalem. La première édition, parue en 1956, était le résultat de la collaboration d'une centaine d'exégètes. Une nouvelle édition, entièrement remaniée, vit le jour en 1973."

         Nous voyons que l'auteur amène les faits concernant la traduction de la Bible catholique romaine de façon positive. Comme quelque chose de bien! L'auteur se doit de démontrer un air positif, car il en fait la promotion. La Société biblique canadienne est distributrice pour l'Église catholique. Elle vend ses bibles car il y a un grand marché pour ces bibles. Il y a plus d'un milliard de catholiques sur la terre.

         La Bible dit : Ne prenez aucune part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais bien plutôt condamnez-les. Éphésiens 5:11.

         La Société biblique canadienne au lieu de ne pas y participer et de condamner ces œuvres du malin, a préféré plutôt en faire la promotion.
Ne participe pas aux péchés d'autrui. (1 Tm 5:22)

Continuons à regarder ce que le livret dit :

"Un des signes les plus significatifs de l'après-guerre fut le mouvement pour l'unité des chrétiens. Cet esprit interconfessionnel s'exprima dans trois traductions de la Bible. La Bible--Traduction œcuménique (TOB) fut réalisée par des spécialistes des différentes confessions chrétiennes. La traduction, les introductions et les notes furent acceptées par les églises orthodoxe, protestante et catholique. Le Nouveau Testament parut en 1972, l'Ancien Testament, en 1979, tandis que la 3e édition, réunissant l'ensemble de la Bible fut publiée en 1989. Parallèlement paraissait La Bible en français courant, éditée en différents formats par l'Alliance biblique universelle. Dans un esprit respectueux des options protestante et catholique, on offre deux éditions, l'une sans les livres deutérocanoniques de l'Ancien Testament, l'autre incluant ces livres. Enfin un projet récent d'une Bible traduite en français fondamental, parole de vie, le Nouveau Testament (1993)."

La circonstance significative dont l'auteur parle, est le Concile Œcuménique convoqué par le Pape Jean XXIII, pour rétablir l'unité du catholicisme (Vatican II). Lors de cet événement plusieurs décrets furent promulgués, dont l'Unité des chrétiens qui consiste en un rapprochement avec les autres groupes religieux et une meilleure relation avec les autres religions non chrétiennes. Cette nouvelle circonstance n'est pas l'œuvre de Dieu mais bien du malin. Vatican II est officiellement le commencement de l'ère œcuménique qui est répandue partout aujourd'hui et qui se présente sous différentes formes.
         Encore une fois l'auteur décrit ces nouvelles bibles de façon positive. Il utilise le terme "Cet esprit interconfessionnel" sans prendre conscience d'où vient cet esprit. La parole dit d'éprouver les esprits pour voir s'ils sont de Dieu (1 Jean 4:1). Lorsqu'on parle d'un esprit interconfessionel, on parle d'un esprit démoniaque, car cet esprit n'est pas basé sur les vérités bibliques, mais plutôt sur le compromis. À nul endroit la Bible nous exhorte à s'unir ensemble entre différentes confessions et à mettre de côté les différences doctrinales, afin de travailler ensemble. La Bible enseigne tout à fait le contraire.

         Ne vous mettez pas sous un même joug avec les infidèles; car qu'y a-t-il de commun entre la justice et l'iniquité ? et quelle union y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle ? Et quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles ? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : J'habiterai au milieu d'eux et j'y marcherai; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux, et vous séparez, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai. 2 Corinthiens 6:14-17

         Si quelqu'un enseigne autrement, et ne s'attache pas aux salutaires paroles de notre Seigneur Jésus-Christ, et à la doctrine qui est selon la piété, Il est enflé d'orgueil, il ne sait rien; mais il a la maladie des contestations et des disputes de mots, d'où naissent l'envie, les querelles, les médisances, les mauvais soupçons, Et les vaines discussions de gens qui ont l'esprit corrompu, qui sont privés de la vérité, et qui regardent la piété comme une source de gain. Sépare-toi de ces gens-là. (1 Tm 6:3-5)

         Cependant, je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales contre la doctrine que vous avez apprise, et à vous éloigner d'eux. (Rm 16:17 )

         L'auteur fait mention aussi de l'Alliance biblique universelle, cette organisation rebelle à l'enseignement de la parole, que nous avons regardée plus tôt et qui est remplie de compromis.
         Continuons à regarder ce que la Société biblique canadienne nous dit dans son petit livret.
"En faisant abstraction de toute option chrétienne spécifique, deux traductions majeures de la Bible ont vu le jour. La Collection la Pléiade a inclus La Bible (trois tomes, publiés de 1956 à 1971) dans sa série des chefs-d'œuvre littéraires. La traduction très littérale d'un savant juif, A. Chouraqui, ne se laisse guider par aucune option religieuse particulière, mais désire faire goûter au lecteur la saveur du texte original. L'édition complète de la Bible, parue en 1985, fut suivie par une édition de luxe en dix volumes, avec des commentaires par le traducteur lui-même, par des chrétiens et par des musulmans. On demeure agréablement surpris devant une telle abondance et une aussi large variété."

         La Société biblique canadienne fait même la promotion pour les bibles produites par des païens. En plus elle donne à ces traducteurs un avantage sur les enfants de Dieu car ils ne se laissent pas guider par aucune option religieuse particulière. Quel blasphème! Dieu s'est toujours servi de serviteurs fidèles pour propager son message. Dieu n'a pas besoin de personnes rebelles et apostates pour exécuter son plan. Dans l'Ancien Testament Dieu s'est servi des patriarches et des prophètes. Il s'est servi des apôtres pour écrire le Nouveau Testament. Il s'est servi ensuite des hommes tels que, Irénée, Tertullien, le peuple Byzantin, le peuple Vaudois, des traducteurs tels que Tyndale, Olivétan, Diodati et ainsi de suite. Dieu a utilisé des hommes qui s'en tenaient à tout son conseil. Ces hommes étaient prêts à mourir pour la parole de Dieu. Ces hommes étaient prêts à mourir pour la vérité. Dieu a toujours su au temps approprié susciter des hommes pour accomplir son dessein.
         Nous savons que nous avons besoin du Saint-Esprit pour comprendre la parole, encore plus pour la traduire. Car la vérité est cachée pour ceux qui se perdent.

         Que si notre Évangile est voilé, il est voilé pour ceux qui périssent, pour les incrédules, dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'esprit… 2 Cor. 4:3, 4

         Encore une fois la Société biblique canadienne au lieu de mettre en garde les enfants de Dieu contre de telles traductions, en fait la promotion.
         L'auteur dit aussi : On demeure agréablement surpris devant une telle abondance et une aussi large variété. Pour ma part je ne suis pas agréablement surpris devant une telle abondance et une aussi large variété, mais plutôt surpris par un tel manque de respect envers la Parole de Dieu, et par une telle abondance de compromis.

Version distribuée par la SBC

         Une visite dans une librairie de la SBC vous procurera un grand choix de Bibles, évangéliques ou catholiques. Des versions telles que Louis Segond édition revue; Nouvelle édition de Genève; Français courant; Traduction œcuménique de la Bible; La Bible de Jérusalem, etc. Plusieurs ententes ont été signées entre la SBC et d'autres groupes, afin de distribuer leur Bible. Par exemple, la SBC distribue la version New Revised Standard Version, du Conseil national des églises des États-Unis. (voir photo) Sur la photo nous pouvons voir sur le côté de la Bible le logo de la SBC ainsi que son abréviation anglaise (CBS). Nous constatons aussi qu'il s'agit d'une édition catholique. À l'intérieur nous pouvons lire le droit d'auteur qui appartient au Conseil national des églises des États-Unis d'Amérique (National Council of Churches of Christ in the United States of America) ainsi que l'imprimatur de l'Église catholique romaine, qui indique leur approbation. Si vous avez oublié ce que le Conseil national des églises des États-Unis propage, relisez le deuxième chapitre de ce livre.


         Dans les premières pages de cette édition, nous pouvons lire les propos de Bruce M. Metzger (souvenez-vous de ce personnage qu'on a regardé lors du 2e chapitre), s'adressant au lecteur, que la NRSV est une Bible œcuménique, produit par différents groupes religieux, Protestant, Catholique romain, Orthodoxe et même Juif. Il mentionne aussi que cette version est officiellement autorisée par la majorité des églises chrétiennes : Protestant, Catholique romain, Anglican et Orthodoxe.
         Voici une Bible œcuménique, produite par des gens de différentes croyances confessionnelles, les droits d'auteur appartenant à l'organisme apostat du Conseil national des églises des États-Unis, édition Catholique romaine, vendu par la SBC. Ce n'est pas tout. L'édition que je viens de démontrer est une édition produite originalement par le Catholic Bible Press une division de Thomas Nelson Publishers que nous allons voir au 5e chapitre. Cher ami comme j'ai fait mention plus tôt, nous faisons face à une toile dévastatrice où chaque fil se rejoint afin d'adoucir le message et d'accéder à une ère de tolérance envers les autres croyances confessionnelles, qui nous conduira vers les Religions Unies.
         Sur le site Internet du Conseil national des églises des États-Unis, nous pouvons lire cette déclaration, concernant la New Revised Standard Version et son attachement œcuménique :
'Également important, elle établit un nouveau standard pour le XXIe siècle.' (2)
         Le standard a changé. Ce qui était autrefois de la rébellion envers Dieu, est maintenant considéré comme bien. Il s'associe avec ceux qui faussent l'évangile de Jésus-Christ, sans se soucier de ce que la parole dit, car le standard est différent maintenant, c'est permis pour le XXIe siècle. Nous sommes rendu à l'ère de la tolérance et de l'amour! Unissons-nous pour la paix! Vive le mouvement œcuménique! Pour ceux qui ne veulent pas s'y joindre, ils n'ont pas d'amour et enfreignent l'œuvre de Dieu, disent-ils.

         Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal; qui font des ténèbres la lumière, et de la lumière les ténèbres; qui font l'amer doux, et le doux amer ! Ésaïe 5:20

         Il est triste de constater que la Société biblique canadienne rejette les avertissements de Dieu qui sont : De n'avoir aucune communion avec les infidèles et les idoles (2 Cor. 6:14-17). De s'éloigner de tous ceux qui causent des divisions et des scandales contre la doctrine que nous avons apprise (Rom. 16:17). De combattre pour la foi (Jude 3). De ne pas prendre part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais bien de les condamner (Éph. 5:11). D'êtres fermes, inébranlables (1 Cor. 15:58). De ne pas recevoir ceux qui transgressent la doctrine de Christ (2 Jean 9-11). D'éprouver les esprits pour voir s'ils sont de Dieu (1 Jean 4:1). De s'éloigner de ceux qui vivent dans le désordre et non selon les enseignements (2 Thes. 3:6). D'ôter le méchant du milieu de nous (1 Cor. 5:13). D'avoir le mal en horreur (Rom. 12:9). De s'abstenir de toute apparence de mal (1 Thes. 5:22). De s'éloigner de ceux qui ont l'apparence de la piété mais qui en renient la force (2 Tim. 3:5). De ne pas participer aux péchés d'autrui (1 Tim. 5:22).
         Bien aimés, le choix vous revient. Désirez-vous supporter un tel organisme, ou faire honorer la doctrine de Dieu notre Sauveur ? (Tite 2:10)

Alliance biblique française

         Comme nous avons vu au premier chapitre l'Alliance biblique française a produit la "Nouvelle version Segond révisée, dite à la Colombe". L'Alliance travaille présentement sur une révision de cette Bible qui devrait faire son apparition en 2001. Elle déclare que le langage a évolué, et une nouvelle version est appropriée. Non, la vraie raison est l'amour de l'argent. Si le langage a tellement évolué, pourquoi continue-t-elle de vendre une Bible qui a été produite en 1910 ?
         L'Alliance Biblique française tout comme la Société biblique canadienne vendent toutes sortes de versions de la Bible, incluant les versions catholiques romaines. Par exemple elles ont dans leur catalogue des versions telles que : la Traduction œcuménique de la Bible; la Bible en français courant; la Bible Chouraqui; la Bible de Jérusalem; la Version du Chanoine Aug. Crampon; la Version J.N. Darby; la Traduction du Rabbinat Français; la Bible du Semeur.
Toutes ces versions sont basées sur les textes corrompus d'Alexandrie.

Membres du conseil

         Voici la liste des membres du Conseil de l'Alliance biblique française, ainsi que leur dénomination.

Claude Baty, président, Église libre
Jean-Claude Dubs, vice président, Église réformée
Mgr François Tricard, Église catholique
Christian Mégrelis, Église réformée
Anne Thoni, Armée du Salut
Bernard Sauvagnat, Église adventiste
Michel Forey, Assemblées de Dieu
Gerald Heintz, Église Luthérienne d'Alsace
François Weben, Église réformée
Jacques Lauverjat, Église réformée
Mgr Gérard Daucourt, Église catholique
Axel Van der Linden, Église réformée
Henri Blocher, Église baptiste
Christian Seytre, Église apostolique
Guy Vallier, Église réformée
Hugh Wessel, Église presbytérienne
Michel Gaudry, Aumônerie des Armées
Freddy Dom, Église réformée

         Voilà ce que j'appelle une belle petite brochette œcuménique. Il est clair que ces gens n'ont aucun désir de s'éloigner de ceux qui causent des scandales contre la doctrine (Rom. 16:17). N'ont aucun désir de se séparer des infidèles et de ceux qui participent aux temples des idoles (2 Cor. 6:14-17). N'ont aucun problème avec ceux qui propagent des mensonges (Ps 119:104). N'ont aucune envie d'éprouver les esprits, pour voir s'ils sont de Dieu (1 Jn 4:1). N'ont aucun problème à participer aux mauvaises œuvres d'autrui (2 Jn 10-11). N'ont aucun désir de combattre pour la foi qui a été donnée aux saints (Jude 3). N'ont aucun désir de démontrer une entière fidélité, afin de faire honorer en toutes choses la doctrine de Dieu notre Sauveur (Tite 2:10).
         Dans le groupe nous retrouvons un membre de l'Église adventiste du Septième jour. L'Église adventiste est une secte qui propage un mélange de grâce et de loi pour l'obtention du salut. Tout comme les Témoins de Jéhovah, les adventistes ont un président à la tête et un "gorvening body", qui contrôle tout, incluant les finances. Les adventistes sont probablement la secte la mieux cachée dans le milieu évangélique, mais une recherche approfondie sur leur histoire, leurs doctrines, et leurs tactiques d'évangélisation nous permet de constater leur vrai visage.
         Leurs doctrines sont selon l'enseignement de Ellen G. White. Elle fonda cette secte, après avoir suivi les enseignements d'un faux prophète du nom de William Miller. Faux prophète, car Miller avait prophétisé que le Seigneur reviendrait en 1844. Après que cette prophétie n'eu pas lieu, Ellen White, modifia la prophétie pour dire que le Seigneur est entré dans le "Sanctuaire Céleste" à cette date, afin d'accomplir ce qu'il avait commencé sur la terre. La Bible ne parle nullement d'une telle prophétie. Les adventistes ont une grande estime pour les écrits de Ellen G. White.

         White déclara lors d'une vision, qu'elle fut transportée dans le lieu céleste et le sanctuaire lui fut montré, ainsi que les dix commandements. Le quatrième commandement était encerclé, ce qui lui donna la certitude que le sabbat devrait être appliqué. C'est pour cette raison que les adventistes appliquent et enseignent que le sabbat devrait être appliqué. Voici quelques exemples des points que les adventistes, tentent de dissimuler lors de leur séminaire décrit par MacGregor Ministries.
  • Les adventistes ne vous diront pas toujours que c'est l'Église adventiste du septième jour qui parraine le séminaire.
  • Les adventistes se considèrent eux-mêmes comme la seule vraie église. Toutes les autres seront condamnées avec le temps.
  • Les adventistes feront dépendre votre salut dans l'observation du Sabbat du samedi, adorant ainsi avec eux.
  • Si vous recevez Christ comme votre Sauveur par l'entremise de l'Église adventiste, seulement vos péchés passés sont pardonnés par la grâce jusqu'à ce point.
  • Étant un adventiste vous entrez maintenant dans une période de " jugement investigateur" où chaque action que vous faites ou ne faites pas, est enregistrée pour le jour du jugement.
  • Étant un adventiste vous serez encouragé à devenir un végétarien.
  • Les adventistes s'attendent à ce que vous révériez leur prophète fondatrice, Ellen G. White, la voyante comme ayant "l'esprit de prophétie" décrit dans le livre de l'Apocalypse.
  • Les adventistes ne vous diront pas qu'il a été prouvé que Ellen G. White était une fausse prophétesse. Ses premiers écrits embarrassants ont été modifiés afin de les couvrir.
  • Les adventistes ne vous diront pas qu'ils niaient autrefois la Trinité.
  • Les adventistes ne vous diront pas qu'un adventiste (Nelson H. Barbour) était co-publieur avec le fondateur des Témoins de Jéhovah. Les deux furent des faux prophètes prouvés. La prédication de fausses dates causa la séparation de l'entreprise.
  • Leur fondatrice Ellen G. White, avant l'échec de la prophétie, enseignait que la porte du salut était fermée. Cela devait être réinterprété et modifié après l'échec de 1844.
  • L'Église adventiste faisait cette annonce dans leur magazine "Ministry" d'octobre, 1981 et ne l'a jamais rétractée :
         "Nous croyons en la révélation et l'inspiration des deux, la Bible et les écrits de Ellen White comme étant de qualité égale. La surveillance par l'Esprit Saint était tout aussi prudente et complète dans un cas comme dans l'autre".
  • L'emphase principale de Ellen G. White était axée sur le régime végétarien. Elle enseignait "...si nous subsistons largement sur la chair d'animaux morts, nous participerons à leur nature". (Counsels on Diet & Foods. p. 390 dans certaines éditions).
  • Les adventistes passent outre le fait que l'apôtre Paul avait une vue différente, "Mangez de tout ce qui se vend à la boucherie, sans vous enquérir de rien, à cause de la conscience". (1 Cor. 10:25)
  • Les adventistes continuent à s'accrocher à des vues similaires à celles des Témoins de Jéhovah, telles que "le sommeil de l'âme" niant ainsi la réalité de l'enfer. Jésus, cependant, a enseigné plus sur l'enfer, qu'il a enseigné sur le ciel.
  • Les adventistes ne vous diront pas que leur nouvelle bible "Clear Word Bible" est réellement les enseignements de Ellen G. White insérés dans le texte de la Bible, afin que ces hérésies paraissent être les paroles de Dieu.
  • Les adventistes ne vous diront pas que vous devriez mener une vie incroyablement légaliste, en essayant de garder les lois de l'ancienne alliance avec toutes ses restrictions.
  • Les adventistes ne vous diront pas qu'ils doivent compter lourdement sur l'Ancien Testament, puisque le Nouveau Testament enseigne l'accomplissement de la Loi en la personne de Jésus Christ. Nous sommes présentement sous la grâce, pas sous la Loi.
  • Les adventistes enseignent que Christ n'a pas expié complètement la purification de nos péchés sur la croix du Calvaire, malgré qu'il ait dit "Tout est accompli!" ( Jean 19:30 ).

EN CONCLUSION

         Les adventistes font de grands efforts afin de paraître "évangéliques", se joignant à des groupes inter-ministériels et essayant de se mêler avec la communauté Chrétienne.
         Cependant, ne vous y trompez pas, ils croient qu'ils sont exclusivement correctes parce qu'ils reconnaissent et suivent Ellen G. White. Entre eux, ils se moquent des croyances chrétiennes, appelant notre concept de salut, "une grâce à bon marché". Ils se considèrent personnellement spirituellement supérieurs à nous.
Tous ces faits peuvent être documentés.

MacGregor Ministries
Box 294 Nelson B.C. V1L 5P9
Box 454 Metaline Falls WA, 99153-0454

L'Église adventiste et le Conseil oecuménique des églises

Le Directory Christian Councils, énonce que l'Église Adventiste du Septième Jour, est entièrement membres dans les pays suivants : Hong Kong p.63, Bahamas p.99, Belize p.100, Hongrie p.142, Suisse p.158. À la page 224, la dernière page du Directory Christian Councils a cela d'étonnant à dire : "En plus des relations et conseils nationaux d'églises mentionnés plus haut, le Conseil œcuménique des églises travaille en collaborations avec plusieurs Communions Mondiales Chrétiennes, incluant le Conseil Consultatif Anglican, l,Alliance Mondiale Baptiste, la Conférence Œcuménique Disciples des Adventistes du Septième Jour . . ." Depuis 1967, il y a un groupe de travail qui crée un lien entre le COE et L'Église catholique romaine." Ibid. 244. (3)
         Quand nous sommes rendus au point d'accepter des sectes comme l'église catholique et les adventistes du septième jour, dans le milieu évangélique, et travailler avec eux, pour la cause de Christ, cela nous démontre un signe évident de rébellion envers la parole de Dieu (2 Cor. 6:14-17).
         Nous pouvons déceler l'approche apostate de l'Alliance biblique française en regardant leur propre déclaration. La déclaration qui suit provient de leur site Internet, sous la section Que fait l'Alliance biblique ?
RASSEMBLE : La Bible a servi d'alibi, par le passé, à des attitudes d'exclusion et d'intolérance. Aujourd'hui, grâce à son approche scientifique du travail biblique, respectueuse des convictions de chacun, l'Alliance biblique se veut au service de tous ceux qui veulent faire un pas de plus dans une lecture tolérante de la Bible, qu'ils soient chrétiens ou non.
         Lorsque j'ai lu cette affirmation pour la première fois, j'ai été stupéfié par une telle déclaration et l'image du Nouvel Ordre Mondial prenait forme dans mon esprit. Cette déclaration résume tout ce livre en leurs propres mots. Je le redis, car ceci est très important, cette déclaration résume tout ce livre en leurs propres mots. Si vous ne saisissez pas l'ampleur d'une telle déclaration, relisez-la et méditez la déclaration dites de la part de l'ABF.
         Nous allons regarder de plus près cette déclaration et nous allons reconnaître leur approche anti-scripturaire et œcuménique.
        La Bible a servi d'alibi, par le passé, à des attitudes d'exclusion et d'intolérance
         Amen!, Amen! et encore Amen! La Bible EST EXCLUSIVE ET INTOLÉRANTE. Dieu s'est choisi un peuple à part (1 Pi 2:9, 10 ), Dieu ne veut pas que ses enfants se mêlent avec le monde (1 Jn 2:15), avec les faux enseignements (Rm 16:17), avec les fausses religions (2 Jn 10-11). Le christianisme est exclusif et ne peut se mêler avec les autres. Le mouvement œcuménique est inclusif, c'est-à-dire que tous peuvent s'y joindre, c'est pour ça que le chrétien ne peut pas y prendre part.

         La Bible est intolérante. Elle est intolérante du péché (Esaie 59:2), elle est intolérante envers les faux enseignements (2 Thes. 3:6), elle est intolérante envers les fausses croyances et leurs faux dieux (Ex. 20:3-6), elle est intolérante envers toute voie de mensonge (Ps 119:104), elle est intolérante envers le mouvement œcuménique (Apo. 18:4).
         Si une personne trouve le message biblique exclusif et intolérant, c'est dû au fait que la Bible est exclusive et intolérante envers leurs positions rebelles, car la parole de Dieu est vivante, et efficace, et plus pénétrante qu'aucune épée à deux tranchants, perçant jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, des jointures et des moelles, et jugeant des pensées et des intentions du cœur (Hébreux 4:12). Mais les dirigeants de l'ABF veulent adoucir le message afin que les gens ne se sentent pas jugés.
         En réalité cher amis, l'Alliance biblique française n'a pas de problème avec le message biblique, mais plutôt c'est le Seigneur Jésus-Christ même qu'ils trouvent intolérant, car Jésus a déclaré : Je suis le chemin, la vérité et la vie; personne ne vient au Père que par moi (Jn 14:6); Ce n'est pas tout homme qui me dit : Seigneur ! Seigneur ! qui entrera dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux (Mt 7:21); Car étroite est la porte et resserrée la voie qui mènent à la vie (Mt 7:14); Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites (Mt 23:13,14,15,23,25,27,29); Serpents, race de vipères (Mt 23:33); Mais, pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les fornicateurs, les empoisonneurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part est dans l'étang ardent de feu et de souffre; ceci est la seconde mort (Ap 21:8).

         Regardons une citation du Professeur Paul Evdokimov écrite en 1950 :

'Catholiques, protestants, orthodoxes, nous sommes tous groupés autour de la Bible. La Bible fermée nous unit; dès que nous ouvrons ses pages la Bible ouverte nous désunit'. (4)
         En janvier 1967 ce même exégète orthodoxe se joignait à ses confrères catholiques et protestants pour célébrer la publication de l'Épître aux Romains, prémices de la Traduction œcuménique de la Bible. (5)
         Nous voyons par une telle déclaration que le but des nouvelles versions produites par ces gens est d'adoucir le message afin que tous puissent s'unir.
      Nous voyons que les dirigeants de l'Alliance biblique française qui accusent la Bible d'intolérance, sont eux-mêmes intolérants envers le message de la Bible, intolérants de la façon dont Dieu nous l'a donnée. Ils veulent changer le message à tout prix.
Aujourd'hui, grâce à son approche scientifique du travail biblique, respectueuse des convictions de chacun, l'Alliance biblique se veut au service de tous ceux qui veulent faire un pas de plus dans une lecture tolérante de la Bible, qu'ils soient chrétiens ou non.
         Nous constatons qu'ils travaillent à faire de la Bible un message plus tolérant et respectueux des convictions de chacun et même pour les non-croyants. Ils sont en train de paver le chemin pour le Nouvel Ordre Mondial avec un message dilué et qui sera accepté par tous, peu importe leurs croyances. Oui l'Alliance biblique française est au service de tous, mais pas au service de Dieu. Si les gens ne comprennent pas l'évangile c'est parce qu'ils sont tout simplement voilés à cause de leur incrédulité (2 Cor. 4:3, 4). L'homme ne peut altérer la parole de Dieu en espérant la faire comprendre à une personne voilée. Encore moins un homme enflé d'orgueil qui se fie à sa connaissance, qui se cache derrière son diplôme mondain et prétend utiliser des méthodes scientifiques.
         Les compromis et l'apostasie sont de plus en plus honorés dans le milieu évangélique, au lieu d'être repris et condamnés comme la parole nous l'enseigne. Lorsque nous voyons ces organismes faire de tels compromis, cela ne fait que donner l'impression aux gens que cela est permis de se joindre à ceux qui faussent l'évangile. Que cela est correcte de travailler avec des adorateurs d'idoles. Ces organismes sont en train de paver le chemin pour le Nouvel Ordre Mondial. De plus en plus de chrétiens acceptent de s'associer avec ceux qui enseignent un autre évangile. Le standard de sainteté a changé. Ce qui était péché et condamné, est maintenant accepté. Ils rejettent les principes bibliques pour les remplacer par des opinions dévastatrices.
         Car il viendra un temps où les hommes ne souffriront point la saine doctrine, mais où, désireux d'entendre des choses agréables, ils s'amasseront des docteurs selon leurs convoitises, Et fermeront l'oreille à la vérité, et se tourneront vers des fables. (2 Tim. 4:3, 4)

Références
1.     Calvary Contender; VOL. XVII NO 12; June 15, 2000
2.     National Council of Churches; http://www.ncccusa.org
3.     The Catholics Infiltration of Adventists: The Elïjah Messenger
4.     The Bible Translator; United Bible Societies; Vol. 19 No. 3; July 1968; p. 143 ibid.



.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.