AVERTISSEMENT

Les articles des différents auteurs publiés sur ce site, sauf avertissement spécial, ont été approuvés par l'éditeur de LA VIE ÉTERNELLE. Cela n’entraîne nullement l’approbation de toutes les publications écrites, audiovisuelles et en ligne de ces différents auteurs, lesquels ont pu momentanément ou définitivement verser dans des hérésies, de fausses doctrines ou dans l’égarement.

Par ailleurs, le comité rédactionnel de votre site n’entend nullement approuver les sites vers lesquels renvoient les liens présents dans ces articles.

( cf notre Politique de confidentialité)


lundi 18 février 2013

VOICI DIT LE SEIGNEUR, JE FAIS TOUTES CHOSES NOUVELLES !



Si tu M’écoutes et si tu t’humilies ...!  2 Chroniques 7. 14



        En mon cœur, je pensais n’avoir plus rien à écrire car il me semblait que par Sa grâce qui opéra en moi au travers de tous ces écrits que vous connaissez, la pensée du Seigneur me paraissait suffisamment bien exprimée en confirmant Sa vivante Parole de Vie, la Bible, puisque toute manifestation du Saint-Esprit dans l’Eglise de Dieu doit être pour l’édification de Son corps sur la terre. Il sait combien, il est nécessaire d’être toujours exhortés et rendus attentifs à Sa pensée par la connaissance dont nous avons sans cesse besoin pour notre avancement spirituel.

        Depuis un certain temps, le Seigneur m’a particulièrement mis à cœur un grand problème. Celui de l’unité du corps de Christ qui est encore pratiquement inexistante parmi le peuple de Dieu. C’est une situation dont souffre chaque chrétien sans toutefois pouvoir y porter remède.  Après un travail fructueux, principalement en Suisse alémanique et au Tessin, je compris que le Seigneur me donnait une grâce particulière pour comprendre tout  ce mystère caché à la plupart des chrétiens. Et si Dieu m’a accordé ce privilège d’être rapidement renouvelé durant la nuit, il m’est ainsi  possible d’utiliser la plus grande partie de ce temps à ce problème sans être fatigué le lendemain. Est-i nécessaire de préciser que ce n’est pas la longueur du sommeil qui assure le parfait repos dont nous avons besoin pour réparer nos forces, mais c’est bien de la qualité d’un repos passé dans la paix de Dieu et dans Son amour merveilleux que découle la bénédiction invoquée sur nous et par la puissance de Son sang purificateur et protecteur. Si. Si bien que très souvent la prière devient ainsi, quand tout est tranquille, tout simplement un dialogue avec Jésus, qui m’instruit et me donne toutes les directives dont j’ai besoin pour le ministère qu’Il m’a confié.

        Et c’est ainsi que tout à coup, le 15 mai 1980, Il me parla par une vision. Je vis de nombreuses barrières posées dans tous les sens, formant parfois des carrés ou des triangles et à l’intérieur il y avait des hommes et même des femmes et ils tenaient tous un bâton à la main droite et par-dessus ces barrières, ils se frappaient les uns les autres sans aucune pitié. J’étais très attristé par ce spectacle lamentable que j’avais là sous les yeux. Lorsque tout s’estompa, je demandai au Seigneur que Lui seul veuille bien me donner l’interprétation de cette vision. Alors Il me parla ainsi :

Tous ces gens se disent chrétiens. Ils se sont enfermés dans le cercle vicieux de leur sphère spirituelle en ne croyant qu’à ce qu’ils ont compris au travers de leur intelligence aveuglée par le péché. Le bâton qu’ils tiennent à la main représente leur crédo, la foi psychique, la fausse foi fondée que sur l’intellect. Et pour sauvegarder leur concept spirituel sur lequel ils se reposent, ils ont érigé toutes ces barrières  autour d’eux. Mais pour étouffer le sentiment de culpabilité que ces barrières provoquent, ils ont cherché dans leur hypocrisie un certain dénominateur commun appelé œcuménisme et même charismatisme mais tout cela n’est pas dans le vent de Mon  Esprit.
                                                                                           
Je repris la Parole en disant : Mais Seigneur, tous ces gens sont pour la plupart pourtant des convertis !

Oui, certains le sont, mais ils ne sont pas nés de nouveau selon Ma sainte parole. Mais lorsque ceux-ci le seront, en portant des fruits dignes d’une vraie repentance, ils abandonneront leur bâton, ce faux appui sur lequel ils s’appuyaient  mais lèveront vers le ciel des mains pures, sans colère et sans contestation. (1 Tim.2. 8) Alors l’amour vrai, la Vie, Ma Vie  les animera et ils deviendront de Mes vrais disciples en Esprit et en Vérité. C’est à ce moment que Je pourrai les utiliser et descendre au milieu d’eux pour manifester Ma gloire.

        Je fus très impressionné par cette vision et la description qu’Il m’en donna. Je Le suppliai alors de me venir en aide, ainsi qu’à cette pauvre chrétienté déchirée par ces querelles internes et traumatisée par leurs conséquences désastreuses. C’est un état dont chacun devenu conscient, très conscient  sans toutefois pouvoir y porter remède d’une manière pratique, étant toujours en butte avec la conception des autres chrétiens.
        Tandis que je priais ainsi, le Seigneur me visita par Son Saint-Esprit et je me sentis subitement rempli de Sa parole qu’Il avait mise en moi et sous l’Onction de cet Esprit, je me mis à prophétiser en exprimant Sa pensée qu’Il avait ainsi mise en moi. Je revis cette vision, mais  cette fois tous était tranquilles et regardaient dans ma direction, ayant réalisé que le Saint-Esprit était là et qui désirait leur parler. Et c’est ainsi que l’Esprit s’exprima par ma bouche :


       Êtes-Vous des chrétiens ? Avez-vous en vous l’amour du Père, l’amour que Jésus est venu manifester en ce monde en donnant Sa Vie ? Avez-vous l’essence de l’amour et de la nature de Dieu en vous ? Possédez-vous en vos cœurs, Jésus, l’expression de l’amour du Père Saint, trois fois Saint ? Portez-vous des fruits du commandement nouveau par lequel le monde doit voir que vous êtes Mes disciples et le reflet de Ma gloire ? Pourtant tel est le maître de pensée, tel est le disciple ! Ainsi que Moi, le Seigneur votre Seigneur Je suis l’amour du Père exprimé en étant le reflet vivant du Père en Moi, pareillement, mon amour doit vous caractériser dans vos relations les uns avec les autres. Et si sur certains points, vous n’avez pas encore toute Ma Lumière, supportez-vous les uns les autres. Mais non selon votre amour humain psychique, mais aimez-vous  par Mon amour que Je peux, que Je veux et que Je dois pouvoir déverser en vous par Mon Esprit. (Rom.5. 4) Car celui que ne M’aime pas par cet amour ne peut pas non  plus aimer ses frères et ses sœurs et il demeure ainsi encore un enfant de colère, un fils de la rébellion, parce  qu’il n’est pas né dans le Père par Moi.  Il n’a pas encore été purifié des œuvres mortes de la chair, de l’âme et de l’esprit. (1 Thessa. 5. 23) Celui qui est né de Dieu aime ce qui vient du Père et Son amour est en lui, parce qu’il vit par Ma grâce et Ma Parole, étant enraciné en elle. Ma Parole en lui a ainsi le pouvoir de créer ce qui est dans Ma volonté pour la gloire du Père.


        Je vous répète encore afin que vous le sachiez de Moi, votre Seigneur, que rien ne se passera en dehors de Ma Parole, telle que Je vous l’ai donnée, elle demeurera toujours, sans aucune variation. Vous ne devez donc pas l’interpréter selon votre intelligence, selon l’esprit humain, mais vous devez en recevoir la révélation par Mon Saint-Esprit en pouvant connaitre  ainsi toute Ma pensée. Pour l’avoir interprétée à leur manière par le psychisme, sont nées les sectes, les divisions, le déviationnisme que vous connaissez aujourd’hui. Mais Mon Royaume n’est pas divisé. Ne lisez-vous pas dans Ma Parole qu’il n’y a qu’un seul Esprit. Il y a diverses fonctions dans Mon Église, manifestées par différents dons pour l’édification de mon corps, cette Église qui a été purifiée par mon sang, par Ma Parole, purifiée par Mon Esprit, l’Esprit de sagesse et de révélation qui doit tout dominer dans Mes saintes assemblées, de même que le don de prophétie et le don de discernement des esprits afin qu’il y ait de l’ordre dans ma maison. Car vous êtes Ma maison, si Ma Parole, toute Ma Parole est en vous. Et qu’ainsi la Vie d’En-Haut coule en vous par l’Esprit de Vie et de résurrection qui doit entièrement transformer les structures de vos différentes congrégations. Mais vous êtes encore des assemblées sans vie véritable et voilà pourquoi, Je ne puis vous utiliser, parce que vous n’avez pas encore compris que votre position n’est pas vraiment bâtie sur Mon enseignement donné par Ma vivante Parole écrite.

        Vous connaissez quelques éléments de Ma Parole, mais l’Esprit de vérité qui vient du Père n’habite pas encore dans vos assemblées, puisque tout n’est encore que discorde et désordre au milieu de vous, parce que vous retranchez ce qui vous déplaît. Et c’est ce que vous retranchez qui la force de Mon peuple : L’Esprit de Vérité qui vous conduira dans toute Ma Vérité par la connaissance révélée par mon Saint-Esprit et ses dons, desquels vous n’avez le plus souvent que la manifestation extérieure, laquelle n’arrive que rarement à transpercer la cuirace d’incrédulité, cette désobéissance, ce refus de mourir avec Moi sur la croix, et en acceptant d’être ensevelis avec Moi. Car sachez-le qu’il n’y aura que les morts avec Moi qui ressusciteront avec Moi dans la gloire du Père. Tous les autres, mourront dans leur péché d’incrédulité comme ceux qui sortirent avec Moise d’Égypte et qui moururent dans le désert à cause de leur désobéissance, pour avoir refusé Mon joug et désiré me servir par les facultés de leur cœur endurci. Mon juste vivra par la foi dit Ma Parole mais il ne vivra pas par sa foi intellectuelle mais il vivra par Ma foi, celle que Je communique par Mon Esprit, quand vous vous laissez dépouiller de toutes vos fausses conceptions des choses touchant mon Royaume parmi vous tous.

        Car seule Ma Vérité implantée en vous a le pouvoir de vous sauver, de vous libérer parfaitement. Seule Ma Vérité, celle de Ma Parole est une puissance de délivrance. C’est pourquoi, il est écrit : Celui que le Fils affranchit est réellement libre (Jean 8.31-36) Il est donc ainsi rendu capable de Me servir en devenant l’argile que Je malaxe pour en faire le vase de Mon choix pour y déposer mes souveraines vertus. Je dois pouvoir les utiliser à mon gré pour la restauration de Mon Eglise, ce travail que sans tarder, je veux entreprendre afin que Ma gloire puisse paraître. Recevez donc toute Ma Parole que Je viens de remettre en mémoire par Mon Esprit. Laissez-vous donc purifier du vieux levain et recevez avec joie mon enseignement pour l’édification de mon Eglise que Je veux ramener à la Vie véritable, cette Vie qui jaillit voici bientôt 2000 ans à la chambre haute et qui anima la vivant Église des premiers siècles. Mais elle fut étouffée au travers de ceux qui ne persévérèrent pas dans la fidélité. Satan réussit à s’infiltrer dans l’Église qu’il mondanisa en la troublant par l’interprétation humaine de la sainte Parole. Après cela, il lui fut facile de l’induire dans des erreurs pour créer des divisions et de même subdiviser mon Eglise qui perdit son unité, sa force en oubliant les relations devant exister en ce corps par ses différentes fonctions qui de la Tête doivent recevoir les injonctions par les dons spirituels et l’autorité du Saint-Esprit, maintenant ainsi dans ce corps la Vie en puissance.

        Mes bien-aimés, je sais que vous souffrez de cette faiblesse, de cet état que vous considérez anormal et vous aspirez à ce retour de cette unité perdue. Mais vous ne la trouvez pas parce que vous ne pouvez la recevoir car elle est avant tout Mon œuvre car  c’est Moi le Seigneur qui suis le Réparateur des brèches que l’ennemi a faites au milieu de vous. (Esaïe 58. 12) L’unité retrouvera sa vraie forme à la croix. Si vous laissez là toutes vos vues personnelles, trop personnelles, vos impressions, toutes vos œuvres, bonnes et mauvaises, quelles qu’elles soient, vous laissant dépouiller de tout, absolument de tout. Car vous êtes morts à cause des décisions venant de votre esprit, croyant qu’elles sont le produit de Mon Saint-Esprit. A cela vous devez mourir avec Moi sur la croix car en Mon corps, J’ai porté cet esprit d’erreur et d’égarement afin que vous deveniez libres de vous-même. Et ne cherchez pas à sauver quoi que ce soit que vous trouverez bon en vous. Car tout n’est que pourriture en vous à cause du péché et votre justice n’est qu’un vêtement souillé. (Esaïe 64. 6) Ne gardez rien pour vous-même. Ainsi se fera votre purification en capitulant sans aucune condition devant Moi car Je suis le Dieu souverain. (Daniel 4. 35)  Réparez toutes les fautes que vous avez commises. Moi, le Seigneur, Je répare ce que vous ne pouvez réparer. Mais vous, réparez tout ce que vous pouvez réparer pour l’amour de Mon Nom. Puis prenez Ma Parole de Vie. Nourrissez-vous en et qu’elle soit la joie de votre cœur. Et le Saint-Esprit par Son souffle donnera à vos âmes une toute nouvelle dimension, une nouvelle autorité en vous et par vous pour le service et le témoignage de la foi. Elle vous enseignera et vous indiquera tout ce que vous devez savoir et connaître votre chemin propre et votre conduite dans l’assemblée et dans le monde. S’il en est ainsi pour tous ceux qui voudront m’obéir, l’unité par ce retour à la source créera l’amour saint, premier fruit de l’Esprit selon Ma Parole. (1 Corinth.13) Cet amour vrai et puissant venant du père et non de votre cœur se répandra en vous par le Saint-Esprit que Je donne à ceux qui m’obéissent, et cela sans mesure. (Actes 5. 32 ; Jean 3. 34)  C’est alors que vous comprendrez cette Parole : Et vous Le connaîtrez Lui et la puissance de Sa résurrection. (Phili. 3. 10) Vous me connaîtrez non seulement par Ma mort pour vous sur la croix mais vous comprendrez que J’ai entrainé avec moi dans la mort toute votre vie entière telle que vous la connaissez afin qu’avec moi, vous renaissiez en nouvelle vie par Ma puissance de Vie et de résurrection. Et n’oubliez jamais d’où vous avez été retirés de ce monde de péché et d’iniquité, de peur que Satan puisse vous surprendre par l’orgueil. Mais toujours soyez conscients de la grâce qui vous a été faite ; et comme Je désirais qu’Israël se souvienne de  la fournaise de fer d’où Je les fis sortir d’Égypte et en traversant la mer de détresse que Je mis à sec pour leur livrer passage, (Ps.106. 8-12) Je veux que vous vous souveniez sans cesse de Mon œuvre pour vous sur la croix. Là aussi, j’étendis Mes bras d’amour sur le bois du Calvaire pour vous sauver et vous guérir au travers de Mes meurtrissures. (2 Pier. 1. 9 +  Hébr.12. 5) Étudiez aussi avec soin la précieuse Parole se trouvant dans Éphésiens 4. Apprenez à ne vivre que par ma Parole car en elle est la Vie. Car Mon Esprit l’imprègne et la vivifie pour vous au travers de la foi si vous la mangez. Oui, dans la révélation, ce fruit de mon amour se reconstituera cette unité qui va redevenir la force de l’Église par mon Saint-Esprit. Sachez donc que cette unité ne peut être envisagée qu’au travers de ma Vérité et Ma  Justice en toute ma sainteté dans Ma lumière et mise en mouvement par Mon Esprit. Tels que  le Père et moi, nous ne sommes qu’un par l’Amour et la Vérité, vous le serez aussi par Mon Amour et ma vérité manifestée en vous, comme celui qui s’unit à Moi devient un seul Esprit. (1 Corin. 6. 14 + Rom.6. 5-7) Et tout cela n’est que le produit de ma grâce, laquelle transforme tout par la puissance  de Vie et de résurrection qui opère en vous. Tout ce qui est droit devient un sujet de joie pour les justes. (Prov. 21. 15) C’est pourquoi, J’ai dit que celui qui M’aime est celui qui garde Mes commandements. (Jean 15) Et celui qui avec amour marche dans Mes voies, Je puis l’utiliser comme Je veux. Étant dans Ma connaissance, il connaît les choses du Royaume comme Je les lui révèle chaque jour. Il marche ainsi dans obéissance. Il marche dans Ma Lumière et marche dans une parfaite assurance parce qu’il ne marche plus à l’aventure comme le font les gens religieux qui ne Me connaissent ni Moi, ni le Père. Ainsi conduit, mon disciple devient un fils de Dieu, étant en communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Laissez-vous donc entièrement briser devant moi, ne craignez pas le contact avec la poussière de l’humiliation. Que tout ce qui est en vous, l’esprit, l’âme et le corps soit sous Mon contrôle et qu’il n’existe plus d’éclats de voix parmi vous, votre cœur étant rempli de Mon amour et votre langue étant purifiée et sanctifiée par ma parole, par mon sang et par le Saint-Esprit dont elle est devenue l’instrument.(Ps. 39. 2 + Jacq.3. 10-11) À cause de cela, il n’en peut plus sortir de venin mortel puisqu’elle fut créée pour glorifier Dieu par le Saint-Esprit. Elle ne doit donc plus pouvoir être employée pour un vain bavardage qui souille l’âme. Que votre cœur soit aussi entièrement à Ma disposition pour que Je puisse en faire un vase précieux qui réponde à mes besoins pour Me glorifier en vous et par vous dit votre Seigneur par l’Esprit de Vie et de prophétie.

        Si Je vous ai maintenant ainsi parlé et révélé comment mon Église pourra reprendre vie, pour Me servir selon mes desseins, c’est parce que vous vivez les derniers temps de l’ère de la grâce. Pour cela, Je veux que cette Église qui est mon corps accomplisse à nouveau pleinement sa mission de Lumière dans ce monde de ténèbres, avant qu’il ne soit trop tard. Je veux que le monde sache ce  qu’il rejette en refusant de croire et de vivre avec et par Ma Parole. C’est pourquoi, en ces jours de la fin, Je veux faire toutes choses nouvelles pour le triomphe de la gloire de Mon Nom et que Je veux partager avec vous. Oui, Je veux que vous partagiez cette gloire avec Moi. Alors, vous devez aussi souffrir avec Moi pour sauver tout ce qui peut encore être sauvé. Dans la prière unissez-vous dans cet amour que J’ai mis en vos cœurs, pleurant avec ceux qui pleurent et souffrant avec ceux qui souffrent. Par l’amour par lequel Je suis venu à vous pour vous sauver, livrez-vous à une intercession ininterrompue dans ce combat que connurent tous ceux qui furent les fidèles témoins de ma puissance et de Mes délivrances en leur faveur et de tous ceux qui en bénéficièrent en trouvant le salut et la paix dans Mon sang expiatoire.

        Préparez-vous donc à une action puissante de ma part au milieu de vous comme vous ne l’avez encore jamais vécu. Ouvrez vos cœurs en leur donnant une nouvelle dimension, selon une foi renouvelée, afin que comme un torrent impétueux, Je puisse y faire passer mon souffle. Soyez-Moi entièrement disponibles, décidés à M’obéir à n’importe quel prix sachant que grande sera votre récompense car les souffrances du temps présent n’ont aucune comparaison avec la gloire qui doit être manifestée. (Rom. 8. 18) Oui, Je vais donner la pleine mesure du Saint-Esprit à celui qui humblement marchera dans Mes voies et dans mes commandements. (Actes 5. 32) Mes bien-aimés, que la flamme de Mon feu vous embrase tous et consume encore en vous les scories de ce qui est encore mortel en vous. Que l’Esprit de Vie et de Victoire fasse de vous des flammes vivantes qui avancent en apportant partout la vie et l’ardeur de la primitive Église restaurée par la  puissance de Mon Esprit. C’est là ce que Mon ardent amour veut encore faire au milieu de vous, mon peuple.

        Heureux celui sur qui Je vais pouvoir compter. Je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu et il n’en sortira plus. (Apoc. 3. 12) Il brillera d’une lumière éternelle dans la maison du Père. Vous tous qui M’aimez, Je vous salue par ma bonté. Recevez donc mon amour en vous afin que l’Esprit de gloire soit sur vous et en vous par la puissance de Mon Esprit. Amen, amen !

Ainsi a parlé le Seigneur, votre Seigneur, l’Éternel, Celui qui vient très bientôt pour vous enlever dans Ma gloire et celle du Père. Veuillez donc et priez !

                                     En Son Nom : Jean Schwab

        

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.