AVERTISSEMENT

Les articles des différents auteurs publiés sur ce site, sauf avertissement spécial, ont été approuvés par l'éditeur de LA VIE ÉTERNELLE. Cela n’entraîne nullement l’approbation de toutes les publications écrites, audiovisuelles et en ligne de ces différents auteurs, lesquels ont pu momentanément ou définitivement verser dans des hérésies, de fausses doctrines ou dans l’égarement.

Par ailleurs, le comité rédactionnel de votre site n’entend nullement approuver les sites vers lesquels renvoient les liens présents dans ces articles.

( cf notre Politique de confidentialité)


samedi 22 décembre 2012

VOUS CONNAÎTREZ LA VÉRITÉ ET LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRE !



Jean 8. 32-36



La clarté de l'Étoile du matin qui se lève sur un cœur, comme dans la nuit de Bethlehem pour les bergers, ne suffit pas pour marcher mais nous avons besoin de toute la Lumière que Christ nous donne par Son Esprit, pour marcher comme en plein jour.  Jésus dit : « Il prendra de ce qui est à moi et vous l'annoncera. Il vous rappellera tout ce que Je vous ai dit » (Jean 14. 26 ; 15. 26 ; 16. 13-14). Et souvent Il le confirme aussi par des expériences personnelles de chrétiens qui marchent avec le Seigneur, comme dans le cas qui suit et d'autres encore y relatif, dont le Seigneur me dit : « Écris cela afin qu'au grand jour, devant Mon Trône, où tout sera mis en lumière, tu sois en assurance devant Moi ! » 2 Cor. 5. 10 ; et combien il est important qu'il en soit ainsi pour toutes choses, dans notre vie.

Et voici l'extrait d'une lettre de G. L. en Allemagne :

« J'ai vécu 25 ans à Paris. Et je suppose que je n'ai pas besoin de raconter ce que fut ma vie dans cette ville de péché. Mais si fatiguée, je me décidai de rentrer au Pays, pour rompre avec cette vie dont j'avais honte. Et je partis sans tarder vers ma sœur en Allemagne. 

Et ici, dans cette première nuit, je fus réveillée en sursaut. Il y avait dans ma chambre une éclatante Lumière. Je me dis : Mais que se passe-t-il ? Qui donc m’éblouit ainsi ? Et voici, toute effrayée sans pouvoir le décrire, une sainte Présence était là. Je vis quelqu'un devant moi et qui me fixait de Son regard qui était comme un feu dévorant. Il me dit : ''JE SUIS JESUS-CHRIST ! Je suis venu sur la terre, porter ton péché et tous les péchés du monde sur la croix, pour l'expier, afin que quiconque croit en Moi ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle.'' Et te voici rentrée de Paris. Penses-tu vivre plus longtemps dans le péché ? Ou vas-tu te convertir aujourd’hui comme Je l'aimerai. Maintenant tu dois te décider ! — Et toute tremblante, je répondis : Oui, Seigneur, je veux me décider pour Toi, pour que Tu deviennes mon Sauveur et mon Seigneur ! (Je n'avais pas d'autre choix, mais je savais que j'avais fait le bon choix). 
Comme toute ma vie j'avais vécu à ma guise, sans m'inquiéter de Dieu, je n'avais pas la plus élémentaire connaissance de la Bible, la Parole de Dieu. Dès mon jeune âge, j'avais pensé que ce Livre était un recueil d'histoires pour les vieux et les malades, une religion, fruit de l'imagination humaine, etc. Et il continua de me parler ainsi un bon moment : ''Dès aujourd'hui, tu vas vivre devant Moi, par Moi et pour Moi. Tu vas vivre avec et selon Ma Parole, la Bible que tu vas aller acheter aujourd'hui. Je vais te donner Ma Lumière afin que tu la comprennes et que tu vives par elle selon la révélation que Je vais t'en donner par Mon Saint-Esprit. Et ce matin, tu vas défaire tes valises et tout trier selon Mes indications. Tu vas prendre tous ces pantalons, ces profonds décolletés, ces robes, quand assise, ne te couvrent pas les genoux, lesquels ne sont pas des articles d'exposition mais pour se ployer devant Ma Sainteté. Prends aussi toutes ces chaussures qui ont un talon dépassant les 3 centimètres. Tu vas porter tout cela au jardin pour le brûler car toutes ces choses sont en abomination à Mes yeux, comme le déclare ma Parole. (Deut. 22. 5 ; Sophonie 1. 8 ; 1 Tim. 2. 9-10 ; Luc 7. 3). Et depuis ce jour, tu ne te couperas plus les cheveux, jamais, car cela aussi est abominable devant Moi. Et lorsque tu pries, couvre ta tête afin que les anges sachent à qui tu appartiens 1 Cor. 11.  10. Car maintenant que J'ai purifié ton cœur, Je veux que tu sois sainte dans toute ta conduite et ton comportement, comme ta tenue extérieure, doivent être le reflet de ta vie intérieure et de ta marche avec Moi, ton Seigneur. Je t'ai ainsi affranchie du monde et de son esprit afin que tu reflètes Ma beauté selon l'obéissance à Ma Parole et à Mes commandements. Car c'est à l'amour et à l'obéissance à Ma Parole que Je reconnais mes fidèles disciples car ce sont eux qui en ce monde sont Mes vrais témoins, selon l'Esprit et Ma Parole.

—Tandis que je venais de faire ce qu'Il m'avait ordonné, j'étais si heureuse qu'Il était là, près de moi, par Sa présence, que je regardais autour de moi pour m'assurer que j'étais encore sur cette terre des mortels. Puis il se passa quelque chose qui me bouleversa tellement. J'étais partie en ville pour m'acheter ma Bible et je rencontrai là une jeune fille qui me parla, me disant qu'elle était chrétienne. Alors je lui répondis : Moi aussi, depuis la nuit passée !

— Quoi, racontez-moi ça ! Et je lui racontai tout ce que je venais de vivre avec Mon Seigneur et que j'avais tout écrit pour ne rien oublier, comme Il m'avait recommandé de le faire. J'étais si heureuse de pouvoir la première fois rendre mon témoignage. Mais voici qu'après cela, elle se dressa contre moi en clamant que tout cela n'était pas de Dieu. Regarde-moi, dit-elle, je suis aussi une chrétienne. Nous vivons en ce monde et ne pouvons vivre autrement sinon il nous rejette. Je pense que nous devons rester à son niveau.

Je rentrai promptement à la maison. Me jetant à genoux, je hurlai ma détresse qui venait de me terrasser. Et voici que le Seigneur JESUS se trouvait de nouveau là, comme la nuit passée dans cette rencontre mémorable. Il me dit : ''Pourquoi as-tu douté et t'es-tu laissée prendre au jeu de Satan ? Demain-matin Je vais t'envoyer une personne qui va t'apporter la confirmation de tout ce que Je t'ai dit et ordonné, afin que plus jamais tu ne te laisses détourner et tromper par des chrétiens qui n'ont pas en eux l'Esprit de Vérité que Je t'ai donné. Ceux-ci ont fait un jour une certaine expérience avec Moi, mais refusent de marcher dans mes saintes voies.''
Le matin, je me demandais quelle surprise m'attendait. Et voici très tôt, une jeune fille au visage radieux vint : ''Vous êtes nouvelle ici et de la part du Seigneur, je vous apporte ces brochures qui sont dans cette enveloppe ! '' — Je me dis que Moïse reçut les tables de la Loi. Car je voyais en elle comme un ange qui m'apportait la révélation du Seigneur. Et quelle joie pour moi en lisant, de m'apercevoir que tout ce que le Seigneur m'avait dit, se trouvait là, écrit exactement la même chose, ... » G. L.

Or, ces écrits étaient précisément ces textes que sur Son ordre et Sa révélation j'avais écrits et publiés. Et qui ont déjà été pour des milliers de chrétiens et d'incroyants le chemin qui les a conduits vers la libération et la vraie liberté des enfants de Dieu par laquelle l'on devient libre pour LUI obéir et Le servir selon le Saint-Esprit et Sa Vérité (Celui que le Fils affranchit est réellement libre ; Jean 8. 32-36).

C'est après cette expérience qu'elle avait vécue, qu'elle m'écrivit ce que je viens de vous raconter. Et elle était si heureuse d'avoir ainsi eu la confirmation écrite de tout ce que le Seigneur lui avait révélé lors de cette merveilleuse visitation et que Satan avait voulu lui ravir. Chaque fois qu'elle m'écrit, elle me parle de cette paix qui surpasse toute intelligence et qui remplit son cœur. Car il n’y a en effet qu'un seul Esprit qui révèle la pensée du Père. Et tous ceux qui donnent une autre interprétation de Sa pensée et de Sa Parole sont encore dans les ténèbres de l'interprétation de l'esprit humain, qui n'est pas du Saint-Esprit. Et jamais Dieu ne s'abaissera à justifier le mensonge des hommes. Jésus a déclaré :
« Je ne suis pas venu pour abolir la loi et les prophètes mais pour l'accomplir, …» Matthieu 5. 17-20, Rom. 3. 31

Il nous affranchit de la loi du péché et de l'esprit du monde     (1 Jean 2. 15-17). Si souvent l'on entend dire : ''Ne vous mettez pas sous la loi !'' Ce sont souvent ceux qui veulent vivre à leur guise qui parlent ainsi.  Sans la loi d'affranchissement selon Rom. 6, nous nous condamnons car nous serons jugés par une Loi d'affranchissement (Jacques 2. 12). Ce que Dieu a appelé abomination le reste. Mais Christ nous délivre du péché, de ce qui est pour Lui abominable, par l'œuvre libératrice de JESUS sur la croix. En LUI nous est donnée la force de rejeter ce qui L'a contraint de monter sur la croix pour nous délivrer de tous péchés.
La Parole et l'Esprit nous rappellent que nous ne pouvons pas entrer dans le Royaume par les fenêtres (Matthieu 7. 13, 22-23). L'action de régénération commence au cœur et va jusqu'à l'extérieur en nous délivrant de l'aveuglement de Satan, en nous tenant captif d'une fausse liberté (Ps. 36. 10).
                                                                                                    Jean Schwab