AVERTISSEMENT

Les articles des différents auteurs publiés sur ce site, sauf avertissement spécial, ont été approuvés par l'éditeur de LA VIE ÉTERNELLE. Cela n’entraîne nullement l’approbation de toutes les publications écrites, audiovisuelles et en ligne de ces différents auteurs, lesquels ont pu momentanément ou définitivement verser dans des hérésies, de fausses doctrines ou dans l’égarement.

Par ailleurs, le comité rédactionnel de votre site n’entend nullement approuver les sites vers lesquels renvoient les liens présents dans ces articles.

( cf notre Politique de confidentialité)


mardi 11 décembre 2012

SALUT OU CATASTROPHE



Ce sont deux mots qui reviennent chaque jour dans les nouvelles des journaux et de la presse parlée. Et quelle importance généralement l’on y attache. Et combien nous éprouvons de la satisfaction en apprenant qu’un tel fut sauvé au dernier moment lors d’une catastrophe. Et est-il nécessaire de le dire, que nous sommes sans cesse en danger. Mais quel réconfort d’expérimenter ce que Dieu nous dit dans Sa Parole :
L’Éternel veille sur les pas de ceux qui l’aiment. 1 Samuel 2. 9

À notre époque, nous avons des assurances sociales pour toutes les circonstances de la vie, mais pourtant, jamais l’homme n’a vécu autant dans l’insécurité, comme aujourd’hui. Car, ce qui est le plus tragique encore, est le fait de n’avoir aucune assurance, ni conviction pour l’Éternité. Car seul notre corps se meurt. La vie qui l’animait ne peut s’éteindre ; la vie est le souffle de Dieu qu’Il nous donne lors de notre naissance et cette vie se poursuit dans l’Éternité. Mais où ? Voilà ce qu’il est important de savoir. Sinon nous avons échappé au vrai sens de notre vie sur la terre. Car nous sommes avant tout sur la terre pour nous préparer et nous former pour l’Éternité. Jésus est précisément venu sur cette terre pour nous indiquer le Chemin et pour nous permettre de le trouver et d’y marcher selon notre destin à tous (Jean 3. 16). Et quelle joie pour ceux qui, après L’avoir rencontré, marchent avec LUI et jouissent ainsi de Son amour en leur cœur, par Sa permanente présence.

Mais ce que beaucoup ignorent est que rien de souillé n’entrera dans la sainte Cité (Hébreux 12. 12-17). Dieu nous a donné Sa Parole, afin que par elle, nous nous laissions instruire, et que cette Parole soit en nous. Car imprégnée de Son Esprit, elle nous apporte la Vie. La négliger ou l’interpréter selon notre propre conception nous place dans le danger de ne pas atteindre le but désiré, et de manquer notre vocation, celle pour laquelle nous avions été destinés. Car nous avons tous d’abord une mission à accomplir ici-bas. Ne pas la rechercher avec ardeur, c’est volontairement se tromper, se leurrer. C’est la raison pour laquelle le Seigneur nous avertit, afin que nous veillions sur notre conduite, et que nous soyons toujours disposés à connaître Sa volonté en toutes choses.
Par Sa Lumière, nous voyons la lumière. Psaume 36. 10

Et il arrive souvent que le Seigneur utilise un frère ou une sœur pour nous rendre attentifs à ce qui parfois nous échappe. Heureux celui ou celle qui acceptera humblement un conseil ou une mise en garde (Proverbes 15. 5). Il m’est plus d’une fois arrivé que le Seigneur m’ait exhorté par un petit enfant. Et combien souvent il est arrivé dans l’histoire de l’Église que Dieu ait voulu parler par un simple frère que l’on n’a pas reçu parce que cette parole apportée n’entrait pas dans le cadre accoutumé. Et pourtant chacun sait que parfois Dieu utilise les choses faibles pour confondre les fortes (1 Corinthiens 1. 27). Et déjà combien de fois, il m’est arrivé d’avoir essuié le mépris en apportant Sa Parole en raison du simple fait que je ne porte pas de titre. Mais peu m’importe, ce qui compte est d’obéir en faisant Sa volonté, en étant à la disposition du Saint-Esprit, pour en être le canal et son expression. Et c’est ainsi que depuis quelques années, je travaille partout où Il m’envoie, pour édifier le Corps de Christ, Son Église, qu’Il aimerait amener à une vie plus conforme à Sa Parole et à Sa révélation, soit par la prédication, soit par la page imprimée, le plus souvent par l’Esprit de prophétie ou de révélation.

C’est ainsi que Dieu est en train de faire par ces écrits sur tous les continents, une œuvre de profond renouveau par Son Saint-Esprit. Des milliers de païens et d’incroyants trouvent le salut et d’autres découvrent une toute nouvelle dimension dans leur vie, par une nouvelle consécration en Son amour et par une libération par la puissance de Sa Vérité, et de son pouvoir d’affranchissement (Jean 8. 32-36). Comme nous sommes à la veille du retour de Jésus, chacun sait que nous ne pouvons pas nous bercer avec des illusions mais qu’Il attend une épouse pure et sans tache. Et qui ne sait que dans cette génération, Il veut encore sauver une multitude pour compléter le nombre des élus. C’est pour cela qu’Il a besoin de pouvoir compter sur des prémices remplies de Sa Vie et de Son Amour et c’est ce qu’Il a toujours cherché au travers des siècles, de toutes les générations, une armée de soldats exercés au combat, remplis du Saint-Esprit (Michée 3. 8). C’est par ces prémices préparées et sanctifiées qu’Il va encore sauver ce qui doit et peut être sauvé. Ce sont ceux qu’Il aura ainsi pu former dans Sa discipline qu’Il va pouvoir utiliser pour ce plan de salut et qui seront aussi prêts pour l’enlèvement de l’Église, Son Épouse. Mais pour le moment, l’œuvre de purification et de sanctification n’a pas encore atteint le degré de formation désiré par le Seigneur. Et combien est grande Sa souffrance de ne pas pouvoir travailler plus rapidement, à cette métamorphose qu’Il veut réaliser en vous (Éphésiens 4. 11-16). Aussi tous ceux qui auront marchandé, sans avoir racheté le temps, se trouveront un jour derrière une porte close. Tout simplement trop tard ! (Hébreux 3. 19 ; 4. 1-2).


Il ne m’arrive pas souvent d’avoir des visions mais chaque fois que le Seigneur me visite, je cherche à fidèlement rapporter la vision et son interprétation (Jérémie 23. 18, 28-29). Et c’est ce qui se passa au début d’août 1983. Le Seigneur sait combien j’ai à cœur que Son Église soit prête, non seulement pour son enlèvement mais avant cela prête à être utilisée pour la dernière phase de Sa moisson, avant que descendent les ténèbres où plus personne ne pourra travailler. J’étais en prière pour Son programme d’amour que je désirais voir se réaliser le plus tôt possible car le temps presse.
Soudainement, je me trouvais dans une immense prairie, là en prière avec un groupe de chrétiens, et, tout-à-coup, je vis que le Seigneur était aussi là au milieu de nous, en Puissance et en Gloire. Et je tremblai devant Lui, comme doivent trembler tous ceux qui sont conscients de Sa présence. Et se tournant vers moi, Il me dit : ‘’Où donc sont ceux qui pour Moi tu as appelés pour être Mes prémices sur lesquelles Je puis compter pour accomplir et achever Mon plan de salut  pour cette génération ? ’’ — Je répondis : ‘’Ce sont ceux qui sont ici avec moi, dans les combats et les souffrances, pour la formation de Ton corps ! ’’ Puis regardant vers le Ciel, Il dit : ‘’L’heure est si avancée à l’horloge du Père ; ce nombre est encore trop restreint, c’est pourquoi appelle et crie à plein gosier, et que beaucoup se décident encore pour s’engager dans ce chemin d’obéissance et de consécration car avec ce nombre de fidèles, Je ne pourrai vaincre, enfoncer les lignes ennemies en remportant la victoire comme il est écrit dans Apocalypse 17. 14. Va, Je serai avec toi pour accomplir Ma volonté.’’ Puis subitement mon attention fut attirée par des cris qui venaient de ma gauche. Il y avait là une haute haie, un taillis d’épines et de cactus, et dans ces broussailles se débattaient des gens de toute condition. Je demandai au Seigneur : — ‘’Et qui sont donc ceux-ci ? ’’— Il me dit : ‘’Tu as l’Esprit de révélation et de discernement, tu dois savoir qui ils sont.’’ —‘’Mais Seigneur, j’aimerai que Tu me dises Toi-Même ce que représente tout ce monde’’. Il me répondit : ’’ Ce sont ceux qui sont tombés dans l’apostasie. Ils ne marchaient pas vraiment dans Ma Lumière. Et Satan les a vaincus sans qu’ils s’en aperçoivent. Ils ne m’ont jamais livré toute leur vie. Ils vivaient davantage par l’imagination que par Mon Saint-Esprit.
Et parce qu’ils n’ont jamais réellement accepté Ma discipline, ils sont tombés en état de rébellion contre Moi, contre l’Esprit de Ma Parole. Certains sont même devenus des ennemis de la croix. Ils n’ont pas accepté l’Esprit de révélation et de discernement et c’est ainsi que le péché a pu remplir leur cœur indiscipliné. Toutes ces épines ont poussé en eux et autour d’eux comme des cactus du désert parce qu’ils ont refusé la purification et la sanctification. Ils se sont recouverts du vêtement sale de leur justice et ont refusé d’endosser Ma justice en ne voulant pas mourir avec Moi sur la croix. Il y a parmi ceux-ci beaucoup de prédicateurs qui par leur mauvais exemple en ont fait broncher d'autres qui sont aussi tombés dans le néant de l’incrédulité et de la désobéissance, du mensonge. Certains ont même un jour été visités par Mon Saint-Esprit mais ont été pris dans les filets de l’orgueil et de la paresse. Ce sont aussi ceux dont Je parle dans Matthieu 7. 21-23. Ils ont méprisé les avertissements que Je leur avais donnés et sont ainsi tombés dans les épines de la méchanceté, du manque d’amour pour leurs frères, en refusant de travailler et de prier avec eux pour le salut des âmes, ils ont préféré s’unir avec des infidèles, par leur hypocrisie.
Dans ces épines et ces cactus sont aussi nées des sectes et de fausses doctrines, étrangères à Mon Saint-Esprit. Il y a aussi là de faux messages en langues et de fausses interprétations parce que les ténèbres sont tombées sur leurs cœurs non-régénérés. Ils ont refusé l’Esprit de discernement pour pouvoir faire ce qui leur plaît, refusant ainsi la vraie conduite du Saint-Esprit (Romains 8. 14). Leurs cœurs, s’étant ainsi endurcis, leur vie spirituelle s’en trouve bloquée. Ils sont devenus nerveux, indécis, sans force et sans foi biblique. Et c’est la raison pour laquelle il y a tant de chrétiens qui doivent prendre le chemin des cliniques psychiatriques. Ceux qui sont dans ces épines sont aussi tous ceux qui t’ont méprisé et qui se sont tournés contre toi, méprisant sans se rendre compte l’Esprit de Vérité que J’ai mis en toi, portant aussi atteinte à Ma Gloire. C’est pourquoi, Je dis également que ceux qui œuvrent contre toi, œuvrent aussi contre Moi et contre l’Esprit de Vérité envoyé de la part du Père. Il en est ainsi parce que les broussailles des compromis ont envahi leur cœur et troublé leur vue comme leurs pensées, privées de la vraie clarté et du discernement. Ceux qui sont retenus esclaves de ces épines ont perdu la Lumière de la Vie, aveuglés par l’esprit humain, l’esprit du monde et de l’Antéchrist. Voilà pourquoi, ils ne comprennent plus le pur langage de l’Esprit. Là, sont aussi tous ceux qui n’ont donné aucune importance aux révélations que Je t’ai données pour être publiées dans Mon Église et dans le monde. Heureux tous ceux qui, pénétrés de l’Esprit de Vérité et de Ma Parole M’aiment et aiment tous ceux qui M’ont reçu et qui marchent dans Ma lumière. Priez pour eux, mais la plupart ne reviendront à Moi que lorsque s’accomplira la dernière et grande visitation, la pluie de l’arrière-saison qui doit faire mûrir cette dernière moisson d’âmes. Ils n’atteindront cette maturité qu’au travers de la repentance et de l’humiliation. C’est pourquoi, Je dis dans le Psaume 18. 28 : Je sauve le peuple qui s’humilie mais Je brise le pouvoir des orgueilleux. Il en sera ainsi pour qu’ils ne deviennent pas des instruments de l’Antéchrist et de la Grande Babylone contre Mon peuple que J’aime et qui M’aime. Mais pourtant de ceux-ci, par leur inclination donnent pouvoir à la Bête par leurs facultés (manipulation), par leur ignorance et le pouvoir matériel qu’ils retiennent loin de Moi par l’avarice et l’idolâtrie. Mais Moi Je vous dis : Résistez à Satan et il devra s’enfuir loin de vous ! Priez ensemble et dans le jeûne et l’intercession ; créez partout de petites et grandes cellules de prière afin que ses desseins soient brisés. Que son mensonge soit démasqué et que Mon Esprit de Vérité puisse triompher. Car si vous vivez dans Ma Lumière, sitôt qu’une ombre passe sur vous, vous en devenez conscients et réagissez en Mon Nom. Encore un peu de temps car la fin est proche, où ce monde n’aura plus qu’à accepter l’état tragique de ceux qui auront repoussé Ma Seigneurie, Mon Autorité. Ils deviendront la proie de celui qui les a égarés et qu’ils ont servi sans s’en rendre bien compte dans leur vie superficielle, sans fondement biblique.

Veillez donc à ce qu'aucune racine d’amertume et de méchanceté ne puisse grandir en vous, de peur que Satan soit autorisé à vous tourmenter loin de Ma face. C’est pourquoi, rejetez tout le vieux levain et que le feu de Ma sainteté puisse consumer en vous ce qui subsiste encore en vous de la nature adamique, de pécheur. Rejetez aussi les épines du raisonnement et de la négligence. Recherchez la paix avec tous les hommes et surtout avec tous ceux qui Me recherchent de tout leur cœur. Afin qu’une céleste harmonie vous unisse puisqu'il est écrit qu’il n’y a qu’un seul Esprit qui dirige tout en tous, malgré les diversités de dons, il ne doit plus y avoir au milieu de vous divergence mais une parfaite unité dans l’amour de Celui qui doit régner en Maître dans vos cœurs. Oui, aimez-vous les uns les autres comme Moi-Même Je vous ai aimés (Jean 15. 12 ; 1 Pierre 1. 22 ; 1 Jean 4. 11-12). À chaque occasion, unissez-vous dans l’intercession afin que vienne enfin ce temps de rafraîchissement dont vous avez tant besoin. Persévérez sans relâche dans la prière d’intercession, comme Mes fidèles premiers disciples car vous aussi devez retrouver ce premier amour et que dans cette action d’amour et d’obéissance en Mon Esprit, vous puissiez enfoncer les lignes ennemies de Satan et du monde, et que vous deveniez le marchepied de Mon intervention.
Et en cela, J’aurai restauré Mon Église, redonné en insufflant à Mon Épouse une nouvelle vigueur car Je ne pourrais pas enlever une épouse malade auprès de Moi sur les nuées parce que divisés et faible comme elle l’est aujourd’hui par le manque de Mon essence de l’amour vrai, fruit de Mon Esprit (Romains 5. 3). Car jamais Je ne passerai à côté de Ma Parole car Je suis un Dieu saint, trois fois saint. Et si par décret du Père, Je devais revenir maintenant, de ceux qui réellement M’attendent, les 93 % seraient dans la confusion des vierges appelées folles. Je dis folles parce que celles-ci auront cru que le Dieu de Sainteté se laisserait fléchir au niveau du raisonnement humain et de son imagination. C’est pour cela que Je vous ai parlé, afin que vous tous qui M’écoutez n’ayez pas à subir cette affreuse tragédie que Je vous décris dans Ma Parole et vous rappelle par Mon Saint-Esprit. Laissez-Moi donc vous rappeler encore de vous laisser débarrasser de tout vieux levain en vous laissant purifier et sanctifier par Ma Parole et l’Esprit de Vérité (Jean 16. 13 ; Jean 17. 17-19).

Recevez donc avec des cœurs ouverts cette Parole d’avertissement et d’exhortation et que Je puisse au grand Jour de Lumière vous trouver veillant et priant comme les vierges sages, car c’est à ce glorieux salut que Je vous appelle (Hébreux 2. 3). C’est là votre destin, cette glorieuse apothéose de Ma sainte présence dont plus jamais vous ne serez séparés. Quant à ceux qui voudront se fier à leur propre sagesse en s’appuyant sur le bras de la chair (Ésaïe 59. 4), la confusion et la catastrophe des infidèles leur est réservée. Amen !

En Son Nom : Jean Schwab

P.S. : Cette vision et ce message révélé est en quelque sorte la suite du dernier intitulé : O Terre, Terre, écoute Ma voix, … que je vous invite à lire aussi pour mieux saisir la pensée du Seigneur à notre sujet. De même aussi, vous retirerez un grand enrichissement en lisant les autres dix messages déjà confiés par le Seigneur à Son Église afin que partout le Saint-Esprit puisse travailler dans les cœurs pour accomplir Son programme d’amour éternel. J. S.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.