AVERTISSEMENT

Les articles des différents auteurs publiés sur ce site, sauf avertissement spécial, ont été approuvés par l'éditeur de LA VIE ÉTERNELLE. Cela n’entraîne nullement l’approbation de toutes les publications écrites, audiovisuelles et en ligne de ces différents auteurs, lesquels ont pu momentanément ou définitivement verser dans des hérésies, de fausses doctrines ou dans l’égarement.

Par ailleurs, le comité rédactionnel de votre site n’entend nullement approuver les sites vers lesquels renvoient les liens présents dans ces articles.

( cf notre Politique de confidentialité)


dimanche 30 décembre 2012

AUSSI VRAI QUE L'ETERNEL EST VIVANT, ... SA GLOIRE REMPLIRA TOUTE LA TERRE!


           Cette exclamation fracassante, nous la retrouvons plus de 20 fois dans l'Ancien Testament pour souligner Sa Déité et Son Autorité sur Israël et sur les nations. Et pourquoi ne retrouvons-nous pas dans le Nouveau Testament cette exclamation ? Et bien tout simplement parce que JÉSUS est devenu la démonstration vivante du seul Dieu vrai (Ésaïe 45: 21). Il est écrit : Je suis la lumière qui éclaire tout homme qui vient au monde (Jean 1 : 9). Je suis la lumière du monde, Jean 8 : 12, celui qui me suit ne marchera plus dans les ténèbres mais il aura la Lumière de la vie. Et nous lisons en Éphésiens 5 : 8 que nous devons marcher comme des enfants de Lumière, des fils de la Lumière. JÉSUS est donc cette Lumière qui est appelée la Gloire du Seigneur (Jean 17 : 22). Et cette Gloire est aussi la connaissance que la Parole et l'Esprit nous donnent de Lui. Voilà aussi pourquoi il est écrit dans Hébreux 10 : 20, JÉSUS a inauguré un Chemin nouveau et vivant au travers du sacrifice de Golgotha. Je suis le Chemin (Jean 14 : 6). Ainsi donc notre vie doit être pour les autres une révélation de Sa Gloire, par la connaissance que nous-mêmes avons reçue de lui par la Parole ou par l'Esprit de révélation (Gal. 1 : 12). Le vrai chrétien ne marche donc plus selon les principes du monde mais selon l'enseignement de Christ, la Parole vivante. Ce qui est précieux dans cette marche est Son secours. David par anticipation disait déjà : Chaque jour Il porte mes fardeaux, béni soit Son Nom (Ps. 68 : 20). Ainsi au travers de toutes les circonstances de la vie, nous sommes appelés à découvrir Ses bontés et Son amour. Et Paul le souligne en 2 Thessaloniciens 3 : 3 : Il est fidèle, IL vous affermira et vous gardera du malin. Donc les expériences de la vie nous apprennent à Le connaître Lui la puissance de Vie et de résurrection. Phil. 3 : 10. Et si nous croyons à la Parole de Vérité, nous croyons à Sa fidélité pour nous secourir en chaque mise à l'épreuve (1 Cor. 10 : 13). Car nous sommes finalement sur la terre pour apprendre à vivre avec Lui, dans l'Éternité. Ainsi l'œuvre de foi que le Seigneur me confia doit être une démonstration de Sa puissance et de Sa fidélité pour Son Œuvre. Ce fut une vraie école de la foi.

          Par centaines et par milliers de fois, le Seigneur me mit à l'épreuve. Un jour par exemple, le Seigneur me montra que je devais répondre positivement à une invitation à Berlin. Il me donna le message à apporter, la puissance de la croix. Mais l'argent me manquait. Et voici que le jour où je devais partir, je reçus de Paris les 462 francs pour mon billet d'avion plus 20 centimes. Le Seigneur est précis. Et je ne compris pas de suite pourquoi je devais acheter un pull tout rouge sur lequel une Sœur devait me broder une croix blanche. En m'annonçant l'on me dit que le nombre des prédicateurs ne correspondait pas au programme et que l'on avait dû me biffer. Mais je dis au Seigneur que j'étais venu sur Son ordre et que c'est à Lui que je m'attendais. En attendant je pris place dans le stade parmi les 40.000 auditeurs, et subitement, je vis venir sur la pelouse du stade une équipe de la T.V. Et me mis à prier pour leur travail. Voici que l'un d'entre eux me pointa du doigt car je suppose que la croix blanche sur mon pull avait attiré leur attention. Et les voici qu'ils se mettent en route pour me contacter. Ils m'ont d'abord questionné puis j'eus l'occasion de témoigner de ma foi en CHRIST et ils enregistrèrent tout mon témoignage de guérison. Puis après 15 à 20 min, ils repartirent. Et quelle ne fut pas ma surprise lorsque de tant d'endroits d'Europe, je reçus des lettres de remerciement. Puis la Direction de la T.V. Canadienne me demanda une autorisation leur permettant de publier dans les deux langues cette Bobine reportée de Berlin. Puis affluèrent des lettres des U.S.A. où sur toutes les chaînes la Bobine avait passé. Et voilà ce qu’un frère américain m'écrivait :
 Je connais toute ton histoire. Satan a voulu t'interdire de parler devant 40 000 personnes et voici que tu as apporté le message à plus de 60 millions d'âmes.

         Après mon accident, j'avais aussi des dettes. Là, le Seigneur me montra que je devais en être libéré. Il m'indiqua que la meilleure manière était de donner la dîme qui Lui revient. Puis je dus apprendre à donner ce qu'Il demandait et parfois tout ce que j'avais, selon Sa Parole : ''L'or et l'argent sont à Moi dit l'Éternel.'' Ainsi ce qu'Il me donnait à gérer devait pouvoir rester en Sa propriété. Je vis que si j'agissais autrement, j'étais un voleur.  Et voici qu'à cause du ministère de délivrance, des voisins se plaignaient. Alors j'en ai parlé au Seigneur, qui me dit : ''Voici Ma solution. Je veux que tu achètes une maison pour travailler librement pour Moi.'' Le lendemain, par la foi en Sa Parole, je mis une annonce dans le journal, épuisant ainsi mes derniers 13,50 frs. Puis Il me dit :''Tu ne vas pas demander un sou à qui que ce soit. Tu vas prier et t'attendre qu'à Moi'.'' Et trois semaines après, à la date fixée par le vendeur, nous nous trouvions devant le notaire et tout l'argent était là devant le Seigneur et les hommes.– Après avoir tenu un Séminaire au Tessin, j'eus une mauvaise surprise en rentrant. Le conducteur nous informa que nous devions changer de train, soit à Lucerne ou à Olten. Nous décidâmes avec un Frère Français de changer à Olten, pour des bonnes raisons. Et quel étonnement lorsque le nouveau conducteur nous avisa que nous allions directement sur Bâle-Hamburg sans arrêt à Olten. Que fallait-il faire ? –Je résolus sans l'approbation de mon ami, de prier pour une solution. Je ne désirais pas du tout faire un détour de quelques centaines de km, car j'estimais que le temps appartient à Dieu et non au Diable. Et nous attendions un miracle du Seigneur. Voici que subitement, la locomotive est tombée en panne, en rase campagne. Je dis à mon ami :''Prépare tes bagages, le Seigneur nous offre une délivrance.'' Et voici que surgît le contrôleur qui nous fit  descendre et nous montra un chemin nous dirigeant vers une localité. Là, dit-il, il y a un train qui dans 12 min. arrive pour Bienne-Lausanne. Quelle merveilleuse délivrance ! Le Seigneur n'a pas demandé l'avis des centaines d'autres voyageurs mais Il a répondu à ma prière. Car Dieu ne s'inquiète pas de ceux qui ne prient pas mais Son oreille est ouverte à la prière de l'un de ses enfants (Ps. 101 : 6). Pourtant je veux dire que Dieu veille sur chacun pour lui donner l'occasion de découvrir le salut (1 Tim. 2 : 3-5 ; Jean 3 : 16).

              Il est écrit que les bontés du Seigneur se renouvellent chaque matin (Ps. 59 : 17). Et la Parole de Dieu n'est point liée (2 Tim. 2 : 7-9). Il nous donne l'intelligence pour la comprendre. Un soir en regardant le thermomètre, je vis que jusqu'au matin, il fera au moins 3-5°- 0. Chacun couvrait son jardin avec des toiles. Mais moi j'avais 80 m2 de pommes de terre. Impossible de les couvrir. Je résolus de les remettre au Seigneur en me souvenant de Hébreux 1 : 7 : « Il fait de Ses anges des vents, ... » Et je lus au clair de lune le Psaume 91 et remerciai le Seigneur pour Son action d''amour et partis me coucher en louant le Seigneur. Le matin, Satan voulut me tourmenter avec des doutes mais je répondis :'' Il l'a déclaré dans Sa sainteté : Je triompherai !'' Ps. 60 : 8. Le Seigneur avait permis que des 4 côtés,  les locataires de plantages avaient tous aussi planté des pommes de terre. Le soir tous constataient leurs cultures détruites par le gel et les miennes absolument intactes. Comme tous me questionnaient, je leur racontai ce que j'avais fait et citai la Parole de Malachie 3 : 18 : « Vous verrez la différence qu'il y a entre celui qui sert Dieu et ceux qui s'en moquent. »

         Après avoir lu ces expériences, quelle sera ta prise de position ? Seras-tu perdu pour avoir méprisé l'amour de Dieu ou résolument vas-tu recevoir en ton cœur JESUS qui est le seul qui puisse te communiquer l'assurance parfaite du Salut. Repends-toi d'avoir vécu dans le péché, loin de Lui et viens à lui aujourd'hui !

                                            Jean Schwab, Yverdon,Suisse